Jeudi 14 janvier 2021 — Première semaine du Temps ordinaire — Jésus proclamait l’Évangile du Royaume et guérissait toute infirmité dans le peuple — Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 1, 40-45

Chers chrétiens ! Nous savons bien que la lèpre est grave et contagieuse. Les personnes atteintes de cette maladie sont isolées parce qu'elles sont considérées impures et qu'on ne veut surtout pas qu'elles contaminent les autres. Dans la Bible, la lèpre est également considérée comme un péché et la miséricorde de Dieu peut en guérir. La maladie que nous connaissons actuellement, le Coronavirus, exige également que les personnes infectées soient isolées. Mais ce lépreux est venu vers Jésus et l'a supplié de le guérir. C'est la foi qui l'a mu à faire cette étape. Nous avons parlé de ce rapprochement nécessaire pour que s'accomplisse le salut. Nous ne pouvons approcher personne d'autre si nous avons le Covid-19, mais cela ne nous empêche pas de prier, de demander la guérison à Jésus, et si nous avons la foi et la confiance, Il nous guérira.

Nous entendons souvent dans l'Évangile que Jésus a interdit au lépreux guéri de parler de sa guérison à qui que ce soit. C'est le mystère de sa messianité, qu'il ne veut révéler avant sa résurrection. Mais il dit de se présenter au prêtre et a ordonné d'offrir un sacrifice en gage de reconnaissance et e remerciements à Dieu. Jésus nous enseigne que quels que soient les miracles et les grâces que Dieu nous prodigue, nous devons toujours respecter les règles et les lois qui régissent la société, la nation et l'Église. C'est pour le respect de ses règles que Jésus ordonne ici au lépreux purifié de présenter des offrandes. Chers chrétiens, l'Eucharistie à laquelle l'Église nous invite à prendre part chaque jour ou au moins chaque semaine est une expression de notre gratitude envers Dieu pour ses biens-faits. Ne la considérons pas comme un simple commandement de Dieu, même si cela fait partie de la loi, mais plutôt comme une reconnaissance permanente venant du cœur parce qu'Il nous donne tant chaque jour. D'ailleurs, il relève de la bienséance de savoir reconnaître, aussi rendons toujours grâce à Dieu.

[Edition spéciale] Vendredi 22 mai 2020

La Conférence épiscopale de Madagascar a adressé un message pour le peuple malagasy, le jour de fête de l’Ascension du Christ. Voici le texte intégral, présenté par Son Excellence Monseigneur Jean Claude Randrianarisoa, Évêque du diocèse de Miarinarivo, Secrétaire général de la Conférence Épiscopale de Madagascar :

Lire la suite...

Quels salésiens?

À partir du 16 février au 04 avril 2020, la Congrégation salésienne tiendra le 28ème Chapitre général (CG 28), à Turin- Valdocco. Ce chapitre présente deux messages intéressants : le retour au Valdocco, la Maison Mère des Salésiens, après 62 ans, le dernier était le CG18 ainsi qu’un chapitre général qui tire son titre d'une question : "Quels salésiens pour les jeunes d'aujourd'hui ?

Lire la suite...

Animés par l'espérance

Le 29 décembre, le commentaire officiel du Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, sur l'Étrenne 2021 "Animés par l'espérance : "Voici, je fais toutes choses nouvelles" (Ap 21, 5) a été publié en cinq langues : italien, anglais, espagnol, portugais et français.

Lire la suite...