Lundi 23 novembre 2020 — 34e semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 21, 1-4 — Veillez, tenez-vous prêts : c’est à l’heure où vous n’y pensez pas que le Fils de l’homme viendra.

0 : 00

Souvent la façon dont nous, les êtres humains, percevons, déforme notre compréhension. Les riches qui semblent donner beaucoup alors qu'ils n'abandonnent que leurs restes, nous considérons qu'ils en ont fait beaucoup. Mais la pauvre veuve qui a laissé tout ce qu'elle a, bien que peu, on dit d'elle, qu'elle n'a pas fait grand-chose, et souvent on minimise sa contribution. C'est un fait dans la société que les pauvres, les démunis, sont négligés, de sorte que personne ne daigne considérer leurs efforts. Mais le point de vue de Jésus es différent, pour Lui, c'est cette pauvre veuve qui a fait le plus, car elle a abandonné à Dieu tout ce qu'elle possédait. Aux yeux de Dieu donc, l'importance de l'offrande ne dépend pas de la quantité mais de la sincérité de celui qui offre. Cette veuve a donné toute sa vie à Dieu.

L'offrande que nous faisons n'est qu'un symbole de notre dévouement à Dieu. Ce qui Lui importe c'est notre abandon total. C'est tout notre être, toute notre vie qu'Il veut en offrande, tout et non pas une partie ou seulement les restes. Il peut être tentant pour nous de ne pas aller à l'église que si nous ne sommes pas occupés. Le dimanche est le jour pour rencontrer Dieu à l'église, mais voici que nous trouvons toujours d'autres occupation, et aller à l'église n'est plus une priorité. Dieu veut que nous le rencontrions à l'église. Il veut que nous, en personne, servions nos prochains, que nous payons de notre personne et que nous fassions le bien. Nous sommes jugés alors, par l'amour total, non entamé, que nous témoignons à Lui et à nos prochains. Aux yeux de Dieu, nous sommes tous pauvres. Nous avons donc besoin de l'amour de Dieu, de sa miséricorde. Il est riche en grâces, donc Il peut nous les prodiguer à profusion. Amen !

[Edition spéciale] Vendredi 22 mai 2020

La Conférence épiscopale de Madagascar a adressé un message pour le peuple malagasy, le jour de fête de l’Ascension du Christ. Voici le texte intégral, présenté par Son Excellence Monseigneur Jean Claude Randrianarisoa, Évêque du diocèse de Miarinarivo, Secrétaire général de la Conférence Épiscopale de Madagascar :

Lire la suite...

Quels salésiens?

À partir du 16 février au 04 avril 2020, la Congrégation salésienne tiendra le 28ème Chapitre général (CG 28), à Turin- Valdocco. Ce chapitre présente deux messages intéressants : le retour au Valdocco, la Maison Mère des Salésiens, après 62 ans, le dernier était le CG18 ainsi qu’un chapitre général qui tire son titre d'une question : "Quels salésiens pour les jeunes d'aujourd'hui ?

Lire la suite...

Animés par l'espérance

Le 29 décembre, le commentaire officiel du Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, sur l'Étrenne 2021 "Animés par l'espérance : "Voici, je fais toutes choses nouvelles" (Ap 21, 5) a été publié en cinq langues : italien, anglais, espagnol, portugais et français.

Lire la suite...