Veillez, car vous ne savez pas quand...

Dimanche 29 novembre 2020 — Premier dimanche de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 13, 33-37 — Fais-nous voir, Seigneur, ton amour, et donne-nous ton salut.

Lire la suite...

31 juillet — Ignace est né dans le château de Loyola en 1491. Orphelin de père à quinze ans, Ignace quitte Loyola et devient page à la cour du roi d'Aragon Ferdinand puis entre dans l'armée du duc de Lara vice-roi de Navarre en 1517.

0 : 00

Le 20 mai 15213, alors qu'il a atteint l'âge de trente ans, il participe au siège de Pampelune (Navarre). Submergés par le nombre, les Espagnols veulent se rendre, mais Ignace les exhorte à se battre. Une jambe blessée et l'autre brisée par un boulet de canon, il est ramené à son château et opéré, mais sa jambe droite reste plus courte de plusieurs centimètres, et ce pour le restant de sa vie, l'empêchant définitivement de revenir dans l'armée espagnole. Durant sa convalescence, faute de trouver les célèbres romans de chevalerie du temps, il lit de nombreux livres religieux comme une Vie de Jésus de Ludolphe le Saxon ou la Légende dorée de Jacques de Voragine, qui narre les faits et gestes de saints. Dans un mélange de ferveur et d'anxiété, il voit en songe lui apparaître "Notre-Dame avec le Saint Enfant Jésus", il rejette sa vie passée et spécialement les choses de la chair. Après son rétablissement, il quitte en février 1522 la maison familiale pour rejoindre Jérusalem. Il passe plusieurs mois dans une grotte près de la ville de Manrèse où il pratique le plus rigoureux ascétisme. Il mène jusqu'au début de 1523 une vie d'ermite au cours de laquelle il commence la rédaction de ce qui deviendra les Exercices spirituels.

En France, Ignace de Loyola regroupe autour de lui des étudiants de qualité issus d'horizons divers. Le 15 août 1534, à l'issue de la messe célébrée à Montmartre dans la crypte du martyrium de saint Denis par Pierre Favre, ordonné prêtre trois mois auparavant, ils prononcent les deux vœux de pauvreté et chasteté et le troisième de se rendre dans les deux ans en pèlerinage à Jérusalem pour y convertir les infidèles, à la fin de leurs études. Après avoir quitté Paris, il se rend six mois en Espagne puis à Bologne où, incapable de se remettre aux études, il se consacre à des œuvres de charité, attendant que ses compagnons le rejoignent à Venise. Ignace de Loyola, comme la plupart de ses compagnons est ordonné prêtre à Venise le 24 juin 1537.

À Rome, Alexandre Farnèse venait en 1534 d'être élu pape, sous le nom de Paul III, semble rapidement voir tout le profit à tirer de cette nouvelle société de prêtres savants, rigoureux, intègres et d’un immense volontarisme réformateur. En novembre 1538, Paul III reçoit Ignace et ses compagnons et leur ordonne de travailler à Rome. Dès lors, s'ébauche la Compagnie de Jésus ou ordre des jésuites. La création de la Compagnie de Jésus est acceptée par le pape Paul III le 27 septembre 1540. Le 22 avril 1541, Ignace est élu, en dépit de ses réticences, premier supérieur général de la Compagnie de Jésus puis il fit avec ses compagnons, sa profession dans la basilique Saint-Paul-hors-les-Murs. L'Ordre est dès lors constitué.

À sa mort, le 31 juillet 1556 à Rome, la Compagnie de Jésus compte déjà plus de mille membres répartis dans douze provinces, soixante-douze résidences et soixante-dix-neuf maisons et collèges. Ignace de Loyola fut béatifié le 19 avril 1609 et canonisé le 12 mars 1622, en même temps que François Xavier, Thérèse d'Avila, Philippe Néri et Isidore le Laboureur.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ignace de Loyola de Wikipédia en français (auteurs)