Nombreux d’entre nous connaissons les bienfaits de la plante ravintsara connu sous le nom scientifique : Cinnamomum camphora. Elle guérit plusieurs maladies du fait de l’efficacité de ses éléments médicinaux. Elle purifie l’air. Sa culture est une source de revenu complémentaire  pour les femmes qui l’exercent selon l’explication de la présidente de la plateforme Ravintsara, le Docteur Razafinakanga Alice.

0 : 00

Ancien ministre de la Fonction publique, du Travail et des Lois sociales du gouvernement de Tantely Andrianarivo de l’année 1999 et 2000, le Docteur Razafinakanga Alice ne cesse de chercher à promouvoir de différentes manières la filière Ravintsara avec l’appui de son association ainsi que la plateforme.  Devenue d’une grande utilité dans le domaine de la santé, la filière Ravintsara a actuellement une place importante dans la vie économique.

On ne peut pas négliger la culture de Ravintsara et sa promotion du fait de son importance pour la santé. C’est un antiviral naturel, l’huile essentielle de Ravintsara est utilisée contre les états grippaux, le stress et les douleurs musculaires. La qualité du Ravintsara malagasy est connue mondialement comme parmi la meilleure et les huiles essentielles sont  uniques du fait de ses composants exceptionnels.

À cause de ces vertus médicinales du Ravintsara, plusieurs pays importent l’huile essentielle de Madagascar ainsi que sa poudre. La commercialisation est donc ouverte à l’extérieur. Ce qui implique une source de revenu pour les exploitants agricoles ainsi que les femmes cultivant le Ravintsara. C’est pourquoi Docteur Razafinakanga Alice essaye de convaincre les femmes de le planter dans leurs jardins ne serait-ce qu'un seul pied. Ce projet allège les difficultés financières dans les ménages. Les besoins alimentaires de la famille sont assurés. Les élèves se rendent à l’école avec des fournitures scolaires complètes.

Les femmes ne doivent pas attendre les activités de la célébration de la journée mondiale de la femme pour le reboisement, notamment le Ravintsara. On peut le commencer dans la vie quotidienne. Outre le revenu obtenu  par sa plantation, le Ravintsara a un impact majeur sur l’environnement car la plante dépollue l’air. Puisque l’air est en général vicié dans le milieu urbain, d’où la nécessité de ce projet. On peut cultiver le Ravintsara dans le jardin. L’agriculture urbaine est une pratique de plus en plus courante dans plusieurs capitales du monde.

En tant que présidente de l’association, le Docteur Razafinakanga Alice appelle les dirigeants de ce pays, à l’occasion de la journée mondiale des femmes, de gérer la prolifération de la violence envers les femmes, pour ne citer que le viol. Elle sensibilise et convainc les citoyens à avoir un bon comportement envers les autres. Injurier étant devenue une pratique dans la société mais cela n’éduque ni la génération actuelle ni celle à venir selon elle.

[Edition spéciale] Vendredi 22 mai 2020

La Conférence épiscopale de Madagascar a adressé un message pour le peuple malagasy, le jour de fête de l’Ascension du Christ. Voici le texte intégral, présenté par Son Excellence Monseigneur Jean Claude Randrianarisoa, Évêque du diocèse de Miarinarivo, Secrétaire général de la Conférence Épiscopale de Madagascar :

Lire la suite...

Quels salésiens?

À partir du 16 février au 04 avril 2020, la Congrégation salésienne tiendra le 28ème Chapitre général (CG 28), à Turin- Valdocco. Ce chapitre présente deux messages intéressants : le retour au Valdocco, la Maison Mère des Salésiens, après 62 ans, le dernier était le CG18 ainsi qu’un chapitre général qui tire son titre d'une question : "Quels salésiens pour les jeunes d'aujourd'hui ?

Lire la suite...

Animés par l'espérance

Le 29 décembre, le commentaire officiel du Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, sur l'Étrenne 2021 "Animés par l'espérance : "Voici, je fais toutes choses nouvelles" (Ap 21, 5) a été publié en cinq langues : italien, anglais, espagnol, portugais et français.

Lire la suite...