Mercredi 13 janvier 2021 — Première semaine du Temps ordinaire — Mes brebis écoutent ma voix, dit le Seigneur ; moi, je les connais, et elles me suivent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 1, 29-39

Chers chrétiens ! Jésus continue sa mission et son œuvre pour sauver les hommes sans aucune discrimination. Il sauve tous ceux qui viennent à Lui : cela signifie que nous devons prendre en main notre salut, bien qu'il y ait une part de l'Église dans le processus, nous devons, nous aussi agir dans ce sens. C'est seulement par la rencontre de ces deux efforts que le salut peut s'accomplir et le pape souligne cela dans "Fratelli tutti" n.199. Cet effort de rapprochement, nous en avons vraiment besoin et cela nous est même exigé. Il y a également le fait que seuls ceux qui ne le demandent pas ou ne le cherchent pas ne pourront recevoir ce salut, mais si nous le cherchons réellement, en fournissant les efforts nécessaires, le salut peut s'accomplir en nous.

Regardez ce que Jésus a fait, œuvrant sans répit pour guérir les gens qu'Il a rencontrés. Cela confirme son enseignement selon lequel, quand Il est venu au secours des gens un jour du sabbat, à n'importe quel jour, quand une personne a besoin d'être sauvée, elle doit être sauvée. Il le fait gratuitement et ne demande ni compensation ni rémunération. Cela est vrai lors de ces moments difficiles, que nous avons vécus avec le monde entier face à l'épidémie de coronavirus, et renforce encore l'appel du Saint-Père pour que nous soutenions et aidions ceux qui sont en première dans cette lutte : les personnels de la santé. Partout où Jésus allait ou savait qu'il y a des besoins, il allait accomplir cette bonne action.

Mais entre temps, n'oublions pas que notre devoir premier en tant que chrétiens est de prier, comme Jésus nous l'a enseigné dans les Évangiles. Peu importe la charge de travail que nous faisons, nous devrions être en mesure d'organiser notre temps pour qu'il y ait du temps pour la prière. La prière est la source de la force spirituelle indispensable pour accomplir une mission. Autrement, nous perdrons notre temps à vaquer pour des choses accessoires en oubliant l'essentiel. Quelles que soient les tâches que nous ne pouvons accomplir par maque de temps, le temps de prière ne doit pas en souffrir. Souvent on se dit qu'on est tellement submergé de travail et on relègue au second plan la prière dominicale. Jésus nous enseigne la place de la prière dans sa mission, l'imiter ne peut que nous faire du bien.

[Edition spéciale] Vendredi 22 mai 2020

La Conférence épiscopale de Madagascar a adressé un message pour le peuple malagasy, le jour de fête de l’Ascension du Christ. Voici le texte intégral, présenté par Son Excellence Monseigneur Jean Claude Randrianarisoa, Évêque du diocèse de Miarinarivo, Secrétaire général de la Conférence Épiscopale de Madagascar :

Lire la suite...

Quels salésiens?

À partir du 16 février au 04 avril 2020, la Congrégation salésienne tiendra le 28ème Chapitre général (CG 28), à Turin- Valdocco. Ce chapitre présente deux messages intéressants : le retour au Valdocco, la Maison Mère des Salésiens, après 62 ans, le dernier était le CG18 ainsi qu’un chapitre général qui tire son titre d'une question : "Quels salésiens pour les jeunes d'aujourd'hui ?

Lire la suite...

Animés par l'espérance

Le 29 décembre, le commentaire officiel du Recteur Majeur, le P. Ángel Fernández Artime, sur l'Étrenne 2021 "Animés par l'espérance : "Voici, je fais toutes choses nouvelles" (Ap 21, 5) a été publié en cinq langues : italien, anglais, espagnol, portugais et français.

Lire la suite...