Ne craignez pas ceux qui tuent le corps

Samedi 11 juillet 2020 — 14e semaine du Temps Ordinaire — Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 10, 24-33 — Si l’on vous insulte pour le nom du Christ, heureux êtes-vous : l’Esprit de Dieu repose sur vous.

Lire la suite...

26 juin — Paul et Jean sont des frères bénéficiant d'un grand prestige au sein de la Rome antique. Ils sont présentés respectivement comme le majordome et le primicier de sainte Constance, fille de l'empereur Constantin.

0 : 00

Selon la Tradition, l'empereur Julien, déterminé à rétablir le culte païen, essaie de les persuader de renoncer à leur foi chrétienne, par peur que leur renommée serve le christianisme. Devant leur refus, il leur impose de vénérer une statue de Jupiter, mais ceux-ci persistent dans leur foi. Ils sont ainsi décapités et enterrés secrètement dans le sous-sol de leur maison, située sur le mont Cælius. Leur martyre aurait alors conduit à la conversion de Terentianus, le juge qui les a condamné à mort.

Les corps des saints sont découverts plus tard par Byzante et son fils, le sénateur Pammaque, nommé par l'empereur Jovien. En 398, Pammaque érige la basilique Santi Giovanni e Paolo sur le site de leur maison, sur le mont Cælius, où ils ont été enterrés. Dès lors, Jean et Paul sont honorés comme saints et leurs noms sont inclus dans le missel romain. Les deux saints sont particulièrement vénérés dans les pays germanophones, où ils sont invoqués contre les tempêtes et les conditions météorologiques défavorables.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Jean et Paul de Wikipédia en français (auteurs)