Jésus exulta de joie...

Mardi 1er décembre 2020 — Première semaine de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10, 21-24 — Voici qu’il vient avec puissance, notre Seigneur, pour éclairer les yeux de ses serviteurs.

Lire la suite...

Dimanche 22 novembre 2020 — Notre Seigneur Jésus-Christ Roi de l'Univers — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 25, 31-46 — Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Béni soit le Règne qui vient, celui de David notre père.

0 : 00

Aujourd'hui se termine l'année liturgique de l'Église. La parole de Dieu tend aussi vers cette fin. Cela semble indiquer la fin de notre vie, où il n'y aura que deux possibilités, soit le bonheur éternel, soit le tourment éternel. Il est si important dans notre vie que nous ayons une fin heureuse afin que Jésus, garant du bonheur éternel, puisse régner dans notre vie. L'Église accorde une grande importance en ce dimanche la royauté de Jésus-Christ ; Il est le juge juste, séparant les brebis des chèvres, c'est-à-dire faisant la distinction entre les bons et les méchants. Ce n'est pas le roi qui siège dans un palais, qui est servi, vêtu, et qui mange à satiété, mais un roi pauvre : affamé, assoiffé, étranger en pays lointain, dévêtu et emprisonné. Cette qualité se reflète très bien chez les pauvres, les plus petits.

Ainsi, Il nous demande un peu plus. Il nous jugera sur ce que nous faisons pour les pauvres et les nécessiteux. C'est à Lui que nous avons fait les gestes tels : nourrir les affamés, donner de l'eau aux assoiffés, revêtir les haillonneux, visiter les malades et les détenus. En d'autres termes, nous serons jugés par l'Amour : notre amour pour Dieu et notre amour pour le prochain. Ces deux facettes de l'amour sont inséparables. Le vrai roi, selon l'enseignement de Jésus, n'est pas destiné à être servis mais à servir. Et Jésus lui-même en a été le premier exemple. Être roi, c'est avoir des terres et des sujets sur qui régner ; il ne s'agit pas d'un peuple à opprimer mais à être aimé et servi. Alors Jésus a donné sa vie sur la croix pour le salut de son peuple, et il y est même écrit, sur cette croix : "Jésus, le roi des Juifs". Un roi qui nous conduit à la vraie vie et au bonheur éternel. Amen !