Vous serez détestés de tous...

Mercredi 25 novembre 2020 — 34e semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 21, 12-19 — Sois fidèle jusqu’à la mort, dit le Seigneur, et je te donnerai la couronne de la vie.

Lire la suite...

Mardi 27 octobre 2020 — 30e semaine du temps ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 13, 18-21 — Tu es béni, Père, Seigneur du ciel et de la terre, tu as révélé aux tout-petits les mystères du Royaume !

0 : 00

L’Évangile de ce jour nous invite à avoir l’espérance que, malgré les difficultés que nous rencontrons dans la vie, le Royaume de Dieu se construit quotidiennement. Il est la semence jetée dans le jardin, lieu de l’agonie et de la sépulture de Jésus. Cette semence croît et devient un arbre pour tous. Mais cette semence peut, aussi, être considérée comme l’amour que Jésus a mis dans notre cœur. Ainsi nous sommes interpellés à faire croître en nous cet amour. Il nous invite aussi à persévérer dans ce cheminement de foi jusqu’au moment où nous Le rencontrerons, "jusqu’à ce que toute la pâte ait levé".

Comment faire croître en nous cet amour ? D’abord nous avons besoin de l’aide de Dieu, de sa grâce, parce que sans Lui, nous dit le Psaume 127, nous ne pouvons même pas vivre cet amour. Ensuite nous devons nous référer à l’amour entre Jésus-Christ et l’Église, son Épouse. Saint Paul parle de l’amour conjugal. Cet amour doit être, d’abord, oblatif. Un amour est oblatif quand il est concret, inconditionné, prêt à sacrifier la vie. Ensuite cet amour doit être créatif, c’est-à-dire, la rencontre entre l’homme et la femme fait mûrir, fait croître les deux personnes dans leurs propres identités, elles deviennent adultes. Enfin, cet amour est à témoigner.