Jésus guérit les infirmes et multiplie les pains

Mercredi 02 décembre 2020 — Première semaine de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 15, 29-37 — Il viendra, le Seigneur, pour sauver son peuple. Heureux ceux qui sont prêts à partir à sa rencontre !

Lire la suite...

Samedi 26 septembre 2020 — 25e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 9, 43b-45 — Omeo fahalalana aho, ry Tompo, hitandremako ny lalànao ary hanarahako azy amin’ny foko tontolo.

0 : 00

Pendant que la foule s'émerveillait de ses actes, qui démontrent sa suprématie sur le monde afin de sauver son peuple en guérissant les malades, en purifiant les lépreux et en nourrissant les affamés, Jésus attira l'attention des disciples en détournant leurs yeux de ces effets mirobolants et en leur annonçant : "Le Fils de l’homme va être livré aux mains des hommes." Autrement dit, Il doit traverser la souffrance et la mort avant de pouvoir ressusciter dans la gloire.

C'est à cette gloire que les hommes doivent se concentrer, mais cela ne se réalisera que lorsqu'Il montera à Jérusalem, sera arrêté et condamné, livré à la cruauté des hommes, battu et couronné d'épines, ridiculisé et humilié. Il sera jugé par des hommes et sera jugé selon le jugement humain et condamné à être crucifié. Mais c'est pour cette personne qui l'a crucifée qu'Il implorera la miséricorde de Dieu le Père.

Ses disciples n'ont pas compris le sens de ce qu'il a dit à propos de cete voie qu'il doit emprunter, ils ne voulaient pas que leur maître traverse la souffrance et la mort. Ce qu'ils ont à l'esprit, c'est que Jésus est le puissant Messie qui sauvera Israël. Mais le véritable amour est de donner sa vie pour ceux qu'on aime, et Jésus est le premier à donner l'exemple de cet amour qui se donne en sacrifice. C'est donc par amour pour nous qu'il a choisi le chemin de la souffrance et de la mort. Il est de notre devoir de nous efforcer à être digne de notre vie de chrétien parce que Jésus l'a rachetée au prix fort : il a donné sa vie. Ne nous livrons pas au mal, ne nous laissons pas entraver par le péché mais donnons-nous à Dieu comme Jésus s'est donné sur la croix pour notre salut. Amen.