Jésus guérit les infirmes et multiplie les pains

Mercredi 02 décembre 2020 — Première semaine de l'Avent — Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 15, 29-37 — Il viendra, le Seigneur, pour sauver son peuple. Heureux ceux qui sont prêts à partir à sa rencontre !

Lire la suite...

Mardi 22 septembre 2020 — 25e semaine du Temps Ordinaire — Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 8, 19-21 — Heureux ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la gardent !

0 : 00

Dans la communauté humaine il faut qu'il y ait lien de sang ou une souche commune pour qu'on soit de la même famille. Dans cet Évangile, Jésus élargit cette famille. Sa mère, ses frères sont "ceux qui écoutent la parole de Dieu, et qui la mettent en pratique". Ainsi, la Parole de Dieu prise à cœur et rendue vivante est la garantie pour devenir membre de sa famille en tant que mère ou frères. La première à avoir entendu et reçu la Parole de Dieu dans sa vie fut la Bienheureuse Vierge Marie, Mère de Jésus. Parmi ceux qui ont cherché à rencontrer Jésus ici, il y avait sa mère et ses soi-disant frères ; voulant le voir et être vu par Lui. C'est juste parce que Jésus est un parent, il est donc naturel d'aimer sa famille. Mais il y avait tellement de gens autour de lui que ses proches parents ne pouvaient pas le rencontrer. Il n'est donc pas surprenant que Jésus dise que sa vraie mère et ses vrais frères sont ceux qui écoutent et obéissent à la parole de Dieu ; Jésus, lui-même, étant la Parole de Dieu incarnée.

Pour lui, les gens s'empressant de le voir et désireux de l'écouter sont ses vrais proches parents, remplis de la grâce de Dieu en l'écoutant et pleins de joie. Mais la Parole de Dieu n'est pas destinée à être seulement entendue, mais à vivre, à mettre en pratique. Il y a une manière dont cette Parole de Dieu est appelée "nourriture spirituelle" et Jésus lui-même a dit, lorsqu'il a été tenté par le diable dans le désert, que "L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu". Il a également dit que la parole de Dieu, lorsqu'elle est vécue, appliquée concrètement dans la vie, portera, trente fois, cent fois, de fruits.

Il est aisé de devenir un avec Jésus, d'être sa mère, d'être son frère, selon l'Évangile que l'Église nous offre ici, en écoutant et en obéissant à la Parole de Dieu. Il faut du courage et de la détermination pour suivre Jésus, une décision d'accepter Jésus comme un proche parent. Le résultat en est que l'on devient de la même famille que Lui. C'est dans l'Église que se réalise cette fraternité car c'est là que nous devenons fils de Dieu le Père, cohéritiers du bonheur éternel avec son Fils, Jésus-Christ. Cela a été accompli par le sacrement du baptême, qui a fait de nous des enfants de Dieu et de l'Église et héritiers de la vie éternelle. Mais il ne suffit pas d'être un proche parent de Jésus, mais cela doit être démontré en étant chrétien dans la vie quotidienne parce que les vrais parents, les frères et sœurs se prennent soin mutuellement, se partagent tout, et s'aiment. Amen.