Le pape François a nommé Mgr Gabriel Randrianantenaina évêque du diocèse de Tsiroanomadidy dans la region de Bongolava. Il y a quatre ans, Mgr Gustavo Bombin Espino, ancien évêque de ce diocèse, a été nommé évêque de Maintirano donc le diocèse en question n’a pas eu d’évêque. L’ordination épiscopale a eu lieu le dimanche 11 juillet 2021 au Lycée Public de la ville Tsiroanomandidy.

L’accueil du nouvel évêque avec ses escorteurs a été fait à trois reprises par les chrétiens et les habitants de Tsiroanomandidy, de manière solennelle, le samedi 10 juillet 2021. La première entrée était sur la rivière de Sakay, une rivière qui sépare les régions d'Itasy à celle de Bongolava, et portail pour entrer dans le diocèse de Tsiroanomandidy. La deuxième réception était un discours du Chef de la région Bongolava, dans le centre ville d'Ankadinondry Sakay, suivi de danse et d'instruments musicaux traditionnels. Et la réception s'est conclue par les cris de joie des jeunes et du peuple, accompagnés de discours relaté par de divers officiels et dirigeants de l'église, tenus à la cathédrale Notre-Dame du Bon remède à Tsiroanomandidy.

Le dimanche de consécration a été précédé d’une veillée de prière. Commençant par la prière de vêpres, suivi du partage par Mgr Gabriel sur les étapes de sa réponse à la vocation. Ce moment de partage a été alterné des chansons préparées par différents groupes comme : les membres de familles de l’évêque, les chrétiens des diocèses de Moramanga et d’Ambatondrazaka d'où il venait et travaillait, la grande famille salésienne qui pratique la spiritualité de saint François de Sales, à laquelle l’évêque fait partie, et ses collaborateurs à l'épiscopat. La veillée de prière s'est poursuivie jusqu'au matin et les différentes chorales appartenant au diocèse ont animé ce moment.

À la fin de sa présentation, Mgr Gabriel a expliqué l’armoirie qu’il a choisie pour résumer sa vie et ses défis :

La croix symbolise le Christ que l'évêque suit ; l'Eucharistie est le centre de la vie des chrétiens et de l’évêque ; la colombe, signifie l’illumination de l'Esprit Saint, qui aide à discerner la volonté de Dieu. L'image de la Vierge Marie et de Jésus le Bon Pasteur représente les deux modèles par excellence pour l’accomplissement de la volonté de Dieu. La carte du monde, représente le champ de la mission et on y trouve l’image d’un bœuf qui représente la région de Bongolava. Le poisson et le riz symbolisent la région d'Alaotra Mangoro, région d’origine de l'évêque. Et l’inscription : "Non mea voluntas sed tua" qui signifie "non pas ma volonté mais la tienne".

Mgr Philippe Ranaivomanana, évêque du diocèse d'Antsirabe, a consacré les attributs distinctifs utilisés par l'évêque et a expliqué leur signification : La "Mitre" ou le chapeau pointu déposé sur la tête de l'évêque sous la forme d'un livre ouvert, est un symbole de l'ancien et du Nouveau Testament ou la Parole de Dieu qui devrait remplir la tête de l'évêque, avec la tradition de l'église qu’il doit transmettre. La croix ou crosse attaché au bout d’un bâton symbolise Jésus-Christ, en qui se confie l’évêque et sur lequel il s'appuie ; la croix exprime ce qu'il devrait dire en tant que pasteur représentant de Jésus le Bon Pasteur. La calotte ou bien le petit bonnet rond posé sur la tête de l'évêque - ointe d'huile - révèle l'Esprit Saint. L'anneau pastoral placé à l’annulaire droit signifie l'autorité et la dignité du diocèse entre les mains de l'évêque, de sorte que lorsque les chrétiens embrassent l'anneau, ils honorent le diocèse. L'anneau est aussi un symbole du lien entre l'évêque et les chrétiens du diocèse. L'anneau fait fonction également de sceau.

Trois évêques ont consacré le nouvel évêque le dimanche 11 juillet 2021 avec comme premier consécrateur le cardinal Mgr Désiré Tsarahazana, archevêque de Toamasina et président de la Conférence épiscopale de Madagascar, assisté par Mgr Paolo Rocco Gualtieri, Nonce Apostolique, représentant du Saint-Père le Pape à Madagascar, et de Mgr Gustavo Bombin Espino, évêque de Maintirano que Mgr Gabriel succède à Tsiroanomandidy.

Dans son discours, Mgr Fabien, vice-président de la Congrégation des évêques de Madagascar et évêque du diocèse de Morondava, a souligné que la nomination de Monseigneur Gabriel coïncide avec l’annonciation de la Bienheureuse Vierge Marie pour devenir Mère de Dieu. Et tout comme la joie annoncée par l’ange Gabriel lors de la naissance de Jésus, le diocèse s'est réjoui d'avoir un nouvel évêque. Il a affirmé que Monseigneur Gabriel fait partie de la génération du pape François, ce qui signifie qu'il devrait être un berger en sortie à la recherche des nécessiteux et des marginalisés. Il fait partie également d’un évêque de la génération du Covid-19, donc doit être solidaire avec son peuple souffrant.

La célébration s'est conclue par une série de discours tenu par, en premier lieu, le représentant du diocèse et de sa famille, ensuite par Mgr Paolo Rocco Gualtieri qui a félicité Mgr Gabriel comme berger du diocèse. Enfin le nouvel évêque a remercié les fidèles, puis il a particulièrement remercié Mgr Paolo Rocco Gualtieri, Nonce Apostolique, premier guide sûr tout au long de sa responsabilité, il a remercié également le Cardinal Désiré Tsarahazana, qui a dirigé le sainte Messe et qui était pour lui un accompagnateur spirituel dans sa précédente charge en tant que Secrétaire coordinateur de la Conférence de évêques de Madagascar, il a enfin remercié Mgr Odon Marie Arsène Razanakolona, archevêque d'Antananarivo, qui a porté l’homélie et a expliqué les responsabilités et les défis qui attendent l'évêque.

L’espérance d’avoir retrouvé un père confiant s’est tracée sur le visage de chaque fidèle.

Le quatrième évêque de Tsiroanomandidy

Le pape François a nommé Mgr Gabriel Randrianantenaina évêque du diocèse de Tsiroanomadidy dans la region de Bongolava. Il y a quatre ans, Mgr Gustavo Bombin Espino, ancien évêque de ce diocèse, a été nommé évêque de Maintirano donc le diocèse en question n’a pas eu d’évêque. L’ordination épiscopale a eu lieu le dimanche 11 juillet 2021 au Lycée Public de la ville Tsiroanomandidy.

Lire la suite...

Quels salésiens?

À partir du 16 février au 04 avril 2020, la Congrégation salésienne tiendra le 28ème Chapitre général (CG 28), à Turin- Valdocco. Ce chapitre présente deux messages intéressants : le retour au Valdocco, la Maison Mère des Salésiens, après 62 ans, le dernier était le CG18 ainsi qu’un chapitre général qui tire son titre d'une question : "Quels salésiens pour les jeunes d'aujourd'hui ?

Lire la suite...

Le "Directoire" du Mouvement Salésien des Jeunes

Les responsables (LEADS) du Mouvement Salésien des Jeunes (MSJ) des Provinces des Salésiens de Don Bosco, avec leurs Délégués de la Pastorale des Jeunes et les coordinateurs du MSJ, ont participé samedi dernier, le 31 juillet, à 14h30, heure de Rome, à l'initiative "PLAN LAUNCH" (Lancement du Projet).

Lire la suite...